CHIFFRES CLÉS

Mondial

Les espèces exotiques envahissantes ont contribué à 40% des extinctions d’espèces enregistrées depuis les 400 dernières années (CDB, 2006).

Selon les dernières évaluations de la Liste rouge mondiale de l’UICN, les espèces exotiques envahissantes constituent une menace pour 32% des oiseaux, 30% des amphibiens, 20% des reptiles17% des mammifères terrestres et 15% des mollusques inscrits dans les catégories d’espèces menacées. Elles constituent à ce titre la troisième pression en terme d’intensité s’exerçant sur les espèces menacées au niveau mondial.

La perte économique mondiale due aux espèces exotiques envahissantes a été estimée à 5% de la production mondiale (Pimentel et al., 2002).

Le coût économique mondial des insectes exotiques envahissants a été estimé à 69 milliards d’euros par an (Bradshaw et al., 2016).

Outre-mer

Selon la Liste rouge mondiale de l’UICN, les espèces exotiques envahissantes constituent une menace pour 45% des espèces considérées comme menacées (classées CR, EN, VU) dans les collectivités françaises d’outre-mer. Elles sont impliquées dans 53% des extinctions d’espèces recensées dans ces territoires.

Près de 400 espèces introduites de flore et de faune envahissent les milieux naturels d’outre-mer (UICN France 2017 – base de données sur les espèces exotiques envahissantes en outre-mer).

60 espèces figurant sur la liste établie par l’UICN des 100 espèces parmi les plus envahissantes au monde sont présentes dans les collectivités françaises d’outre-mer (ONB et UICN France 2016).

Nous contacter

Pour plus d'information sur l'initiative, n'hésitez pas à nous écrire.

Illisible ? Changez de texte captcha txt