Arrivée de chiens détecteurs de rats sur les îles de Ua Huka et de Rimatara en Polynésie française

Ua Huka (aux Marquises) et Rimatara (aux Australes) sont les deux seules îles habitées de Polynésie française encore indemnes de rats noirs. Leur colonisation par ce rongeur causerait l’extinction de l’unique population présente en Polynésie française du ‘ura ou Lori de Kuhl (Vini kuhlii) sur Rimatara et du pihiti ou Lori ultramarin (Vini ultramarina), désormais présent sur Ua Huka et nulle part ailleurs au monde après sa disparition récente de 5 îles des Marquises à cause du Rat noir.

Fin août 2015, deux chiens capables de détecter les rats, comme ceux utilisés pour la recherche de drogue dans les aéroports, ont été affectés sur ces îles pour rendre l’inspection des marchandises fiable à 100 %. Les chiens détecteurs ont été dressés par un dresseur expérimenté qui fournit régulièrement le Département de la Conservation de Nouvelle-Zélande en chien détecteur de rat.

L’arrivée de ces chiens s’inscrit dans un programme plus large de biosécurité conduit depuis trois ans par la SOP Manu et deux associations locales, Rima’ura et Vaiku’a i te manu o Ua Huka, et qui comprend :  la pose régulière de pièges pour vérifier que ces îles sont toujours indemnes ; l’entretien de 30 stations de dératisation autour des quais et de l’aéroport pour éviter toute invasion ; l’inspection des marchandises importées sur l’île.

Pour en savoir plus : http://manu.pf/des-chiens-au-secours-des-oiseaux/

Lire également la lettre d’information n°7 du réseau de prévention, de surveillance et de lutte contre les espèces envahissantes de Polynésie française

Contact : Thomas Ghestemme (SOP Manu)

Nous contacter

Pour plus d'information sur l'initiative, n'hésitez pas à nous écrire.

Not readable? Change text. captcha txt
0